INFORMATION IMPORTANTE

Bonjour à toutes et à tous,

le Comité Directeur s’est réuni ce mercredi 7 avril en viso-conférence. Parmi les sujets à traiter nous avions à finaliser l’organisation de L’AG à Pleaux.

Compte tenu,

–          des conditions sanitaires et de déplacements actuels,

–          du manque de visibilité au-delà du 3 mai sur ses mêmes conditions,

–          de la position incertaine de la CCAS quant à l’ouverture de l’institution de Pleaux et sous quelles conditions elle peut nous accueillir,

–          de la volonté du CD de ne faire courir aucun risque aux adhérents,

–          de l’impossibilité de reporter l’AG sur une autre date,

le Comité Directeur a décidé, à son grand regret, d’annuler l’AG physique 2021.

Nous étions à plus de 60 inscrits à ce jour et je sais que nombreux sont ceux qui se réjouissaient de se rencontrer et d’échanger en toute convivialité comme nous avons l’habitude de le faire. Ce n’était pas une décision agréable à prendre mais guidée par la sagesse et le bon sens, en comptant sur votre compréhension.

Comme indiqué dans le dossier d’inscription et dans l’édito du bulletin de liaison n°137, les chèques des inscrits seront détruits ou retournés aux propriétaires si ceux-ci en font la demande par mail à Jean-François F1EUQ (jfbx@wanadoo.fr). Aucun chèque n’a été encaissé.

Le Comité Directeur s’emploie dès à présent à organiser une AG strictement statutaire, par la mise en place d’un vote par correspondance.

Vous serez prochainement destinataires d’un dossier complet incluant le matériel de vote, uniquement si vous êtes à jour de cotisation pour l’année 2021. Exceptionnellement, il est encore temps pour les retardataires d’envoyer leur bulletin d’adhésion à l’adresse suivante :

Mme CAPDEPONT Marie-Claude, 4 chemin des Restes, 31280 DREMIL-LAFAGE

Cette AG purement administrative n’enchante personne, mais le point positif, si je peux m’exprimer ainsi, c’est que tous les adhérents pourront voter individuellement et directement, sans passer par un représentant.

Pour notre prochaine AG, en 2023, nous fêterons d’autant mieux les 50 ans du RCN-EG !

Bien cordialement

F4ANN, Denis BECKER, président du RCN-EG

Ce courrier est envoyé sur la liste OM pour les inscrits, individuellement pour les non inscrits et par courrier postal aux adhérents sans adresse mail

JT F5KBG NEWS

Deux KBGistes à Limoges le 9 Mars 2021.

Le Travail d’un Radio-club c’est le travail d’une équipe et de savoir également motiver les Membres.

F5KBG le Radio-club de Montluçon-Guéret et fière d’accompagner Claude à la Réussite et enfin atteindre son Rêve .

Jérôme vous accompagne dans la vidéo . Un départ de Montluçon avec du stress … Mais la réussite au bout !

Les Membres du CLUB « les KBG’istes » avec de la Réussite de Claude.

Respect à tous les deux pour cette Belle journée !

https://www.facebook.com/groups/245465559481210

F5ODK@F5KBG

De la part de la Famille de J-Marc au Radio-Club F5KBG

à :

Mr Jérôme Auclair (SWL) , Mr Ludovic Amary (SWL), Mr Assier Gilles (F1HUD), Mr Patrick Deborde (F1NWN) , Mr Stephane Quiquandon (F4AMK), Mr J-Michel Aubrun (F4AVL), Mr Denis Bourriquet (F4DZF), Mr Sébastien Bardot (F4GUD), Mr Laurent Robé (F4HSK), Mr David Portet (F5OZX), Mr Bernard Jamet (F5RD), Mr Robert Camus (F5XT), Mr Jean Degorre (F6IRZ), Mr Claude Lhopitaux SWL, Mr J-Pierre Fellet (F5PVG), Mr J-Michel Gigand ( F5ODK)

F5ODK@F5KBG

Hommage à Jean-Marc

Bonjour aux KBGistes,

Pour ceux qui ne sont pas sur le facebook club ou le réseau F5KBG Team sur Whatsapp . Je vous transmets  une photo de notre dernier accompagnement  pour notre copain Jean-Marc .

Jean-Marc à donc rejoint son dernier shack Radio  ce matin .

Je vous témoigne une photo de votre engagement  pour lui . Que Jean-Marc  repose en paix …


Le bureau tenait à remercier de tout cœur l’hommage témoigné à Jean-Marc. Le club remercie les participations de : Jérôme, F5PVG (J-Pierre) ,F4HSK (Laurent), F5RD (Bernard), F5ODK (J-Michel), F6IRZ (Jean) , F4AMK (Stéphane), Claude, F4DZF (Denis), F4GUD (Sébastien),F4AVL ( J-Michel), F1NWN (Patrick), F1HUD ( Gilles), F5XT (Robert),Ludovic, F5OZX David .

F4AVL,F5ODK@F5KBG

Nouvel adhérent

F5KBG vous présente Benjamin .

Ben vient de rejoindre le groupe de stagiaires pour la formation aux cours RA. Il nous a rejoint au sein du Club courant 2020 et fait donc partie du groupe 2021.

Une passion pour l’onde Radio depuis tout jeune, la fait frapper à notre porte.

Souhaitons à Ben réussite et courage pour l’obtention de la licence radioamateur .

F5ODK@F5KBG

F5KBG en Deuil

Bonjour aux KBG’istes,

Une triste nouvelle ce matin au sein du Club RCL-EG Montluçon Guéret

Notre Membre et copain SWL Jean-Marc, nous a quitté. Jean-Marc était membre du club depuis 2 ans .

Petit homme de caractère et grand homme d’une passion : les ondes et le SDR nous emportent notre ami Jean-Marc surfer sur l’une d’elles …

Le Club F5KBG est en deuil

Dans le monde Radioamateur Jean-Marc est SK (silence key)

toutes nos condoléances à la famille de Jean-Marc

de la part des membres RCL-EG F5KBG Montluçon-Guèret

Le RCN-EG et les membres du bureau

le bureau et CMCAS du club

F4AVL,F5ODK@F5KBG

webmaster F5ODK

Jean-Marc swl ( 2eme sur la photo) en discussion avec F5XT

F5ODK@F5KBG

F5ODK@F5XT@SWL LUDO RCL-EG F5KBG

Qui sont les radioamateurs dans la région de Montluçon (Allier) ?

Publié le 08/11/2020 à 15h00

Parce qu’ils ne souhaitent pas que cette pratique disparaisse, les radioamateurs montluçonnais organisent des sessions de formation lors de leurs permanences au radio club de Montluçon un dimanche sur deux. © Cécile CHAMPAGNAT

Alors que cette pratique continue de trouver son public, rencontre avec des Bourbonnais passionnés de radioamateurisme.

Imaginez-vous sur l’autoroute, vous êtes en route pour les vacances avec votre famille. Au bout d’un moment, vous faites le choix de vous arrêter sur une aire de repos. Au même instant, une autre famille a fait le même choix. Et, entre les deux, le dialogue s’engage.

Le radioamateurisme, c’est finalement la même chose. Ce sont deux personnes qui, à un moment donné, ont le même objectif et s’arrêtent au même moment, sur la même fréquence afin d’entrer en contact. Cette part de hasard, à la croisée du choix et de la coïncidence, plusieurs radioamateurs du bassin de Montluçon (Allier) en ont fait leur passion. Rencontre avec trois d’entre eux.

Jean-Michel Gigand (52 ans)

« Quand j’avais 8 ans, j’ai reçu une paire de talkies-walkies en cadeau et c’est là où tout a commencé. En jouant avec, j’ai entendu des étrangers ». Jean-Michel Gigand a aujourd’hui 52 ans. Près de quarante cinq années sont donc passées mais sa passion, née de cette anecdote, demeure intacte.

Mon grand-père possédait un poste d’ondes courtes. Enfant, je tournais la molette pour entendre le morse. Mon père m’a très vite parlé de ces radioamateurs qui concevaient eux-mêmes leur matériel. Ça m’a intrigué alors je m’y suis intéressé et c’est comme ça que j’en suis devenu un moi-même.

Dans les années 1980, Jean-Michel Gigand se rend dans l’un des plus grands salons de radioamateurisme de France, à Auxerre. Là-bas, il confirme son intérêt pour la discipline et finit par passer sa licence, en 1987. Depuis, il n’a pas arrêté. « Avec la radioamateur, on ne s’ennuie jamais. Il y a toujours de nouvelles choses à expérimenter. On peut aussi être utile lors de catastrophes naturelles ou de crashs d’avions, car nos ondes n’ont pas forcément besoin d’infrastructures fixes. On peut donc capter les signaux et arriver à localiser un objet, une personne ». Une affaire de famille qu’il partage aujourd’hui avec son fils : « Je le prépare à l’examen pour obtenir la licence, afin qu’il puisse lui aussi émettre son propre signal ».

Dans sa grande maison, Jean-Michel Gigand a aménagé une pièce rien que pour sa passion.

Robert Camus (78 ans)

Aujourd’hui âgé de 78 ans, Robert Camus est l’un des plus anciens radioamateurs de la région montluçonnaise. « Maintenant, avec le numérique, je nage un peu. Mais j’essaye de me tenir à jour », confie celui qui a commencé à s’intéresser à la radio « tout gamin ». « Mon père était radioélectricien. C’est entre 10 et 14 ans que j’ai écouté mes premières bandes de fréquences ». Puis Robert a passé la licence. 

« À l’époque, on devait savoir télégraphier, monter un récepteur et un émetteur devant l’inspecteur. Il venait voir si on savait manipuler et faire nos réglages sans brouiller les autres. »

La technique, c’est ce qu’a toujours aimé le septuagénaire, retraité de la Sagem (ex-Safran). Il était à la production de matériel électronique. « Les petits montages, les modes de transmission, le décode de trames, voir les filaments qui rougissent… Moi, j’aime ça ». Il se passionnait tellement pour la technique, qu’en plus de son travail à l’usine il réparait des radios et des postes de télévision : « Je passais aussi mes week-ends sur l’électronique, j’étais bien occupé ». D’ailleurs au fil des années, il a accumulé de nombreux appareils. Aujourd’hui, au fur et à mesure, il les transmet. « Je préfère ça plutôt qu’il soient jetés lorsque je disparaîtrai… »

Au-delà du côté technique, ce qu’apprécie Robert Camus c’est le côté fraternel entre les radioamateurs : « Quand on n’arrive pas à faire quelque chose, on s’entraide. Quelqu’un a besoin d’une pièce, on le dépanne. À une autre époque, l’indicatif – c’est-à-dire le code d’identification sur les ondes – d’un radioamateur n’était jamais redonné à un autre après son décès ».

Ludovic Amary (45 ans)

Si Jean-Michel et Robert naviguent dans l’univers du radioamateurisme depuis des décennies, d’autres y arrivent petit à petit. C’est le cas de Ludovic Amary, 45 ans : « C’est une passion qui remonte à très loin. Adolescent, j’ai vu ça chez un copain, il avait une antenne tenue par un bout de ferraille et il arrivait à converser avec des gens », relate-t-il. « Le portable n’existait pas, c’était unique. »

Après des années sans prendre le temps de pratiquer, Ludovic est revenu vers la radioamateur. Depuis un an, il se forme et espère passer sa licence l’été prochain.

Ce qui me fascine avant tout c’est de pouvoir converser avec n’importe qui, n’importe où sur le globe et même au-delà. Que ce soit avec les îles Chatham en Nouvelle-Zélande ou avec la station spatiale internationale, sur autorisation. Le goût de l’inconnu me plaît beaucoup.

Équipé, mais sans licence, le quadragénaire ne peut qu’écouter ses comparses : « J’en fais pas mal pour m’initier aux us et coutumes afin d’être prêt quand je pourrai émettre à mon tour », affirme-t-il. « Je fais figure d’exception dans le milieu au vu de mon jeune âge. Mais mon envie c’est de faire perdurer cet acquis, ce savoir et cette découverte ».

Radio Club de Montluçon. Ouvert un dimanche tous les quinze jours, de 10 heures à midi, au CMCAS : 6, impasse du vélodrome à Montluçon. Site internet : https://ref03blog.wordpress.com

Texte : Brian Le Goff
Photos : Cécile Champagnat

F5KBG En Confinement

Bonjour Aux KBG’istes ,

Suite aux directives le club repasse en confinement .Nous restons en liaison sur les ondes sur le relais urbain de Montluçon, ainsi que sur les la fréquences locale Technique 144.750 Mhz

Pour les cours F5KGB : RDV sur le serveur Cisco, le lien sera envoyé lors de la connexion pour les stagiaires .

Aux plaisirs de vous retrouver en bonne Santé

L’équipe F5KBG

F4AVL,F5ODK@F5KBG